• 4470 visits
  • 18 articles
  • 146 hearts
  • 105 comments

Lou Davidson chapitre 1 et 2 24/12/2013

« Lou Davidson est une jeune adolescente de 15 ans qui déborde d'imagination elle voudrait  réaliser ses rêves :
1er rêve : être heureuse
2emereve: aller dans une académie de dessin
3emereve : être plus sûre d'elle   
Mais peut-on réaliser tous v½ux ?
En attendant Lou essuie les moqueries « impudiques » de ses « camarades d'école » causer par sa différence (et oui on ne peut pas être créatif et en même temps coller au moule de l'ado !)  : Elle ne s'habille pas pareil (elle trouve que la mode existe pour les gens incapable d'assumer leur personnalité !)Et n'a pas les mêmes centres d'intérêt ! La seule chose qui unit cette personnalité très dépareillée c'est l'amour : l'amour du dessin, du rêve  
Histoire :
« vite, vite une place » je courus m'assoir dans le fond du bus a cote de la fenêtre. Je pausai ma tête sur la vitre, mes yeux partirent dans le vague du paysage de la ville sur laquelle la nuit tombait. J'étais fatiguée et il n'était que 18 :30, j'avais encore une demi-heure de bus et 10 minutes de marche. Je réfléchissais à mon futur dessin quand soudain je sentis un pois soulever mon siège : une très grosse personne s'était assise à côté de moi ; je fermai les yeux, soupirai et tournai lentement la tête vers la personne pauser à côté de moi. (Oui je sais je suis méchante mais en même temps je n'y peux rien si cet homme me fait penser à une limace : un homme façon flaque) en relevant les yeux je vis qu'en plus d'être obese il avait une tête de carpeau !  Bon je ne vais pas en faire un fromage ; plutôt repenser à mes maaaaaaaaaaths je ne les ai pas fait, et c'est pour demain !  Je n'aurai qu'à les faire demain dans le bus !je me remis à regarder par la fenêtre.
18h38
Je sortis mon portable de ma poche et changeai de chanson pour mettre Joan Jett. J'avais encore du mal à comprendre pourquoi les gens de mon âge ont tous  besoin de se ressembler, écouter la même musique, s'habiller pareil, se complaire dans l'infériorité (même si je ne suis pas un exemple à suivre dans la réussite scolaire) je me sentais souvent exclue par ma classe et par le collège, pourquoi être « rare », bizarre, et différente gêne les gens ? Soudain l'homme façon flaque se leva et fit retomber le siège à sa place initiale.
  Je ne voulais pas attirer les regards mais je suis  comme je suis : les cheveux noirs ondulés souvent relevées en chignon mal fait par un stylo ou un pinceau, les yeux marron(noisette), peau blanche avec pommettes rosées, habillée rock gothique façon moi, boucles d'oreilles longue d'un cote et courte de l'autre, introvesstie, timide et réservée, rêveuse,  peut être mystérieuse, d'un naturel gai et stressé et  un peu ironique mais j'espérais prendre plus confiance en moi et être spontanée sans avoir peur du « qu'en dira-t-on ? ».Je devrais sans doute me poser moins de questions mais ...   
On est mercredi à 18h53, toujours pareil : je rentre, je prends ma douche, je mets la table, je prépare mes affaires pour le lendemain, on mange, je lis et je me couche.
Aller courage c'est bientôt les vacances ! J'irai cher ma tante et dormirai dans un lit trop petit pour moi alors j'aurai les pieds qui dépasseront ! Sinon j'aime bien ma tante ! Elle est folle certes, mais elle est drôle !   
19h10
Rentrée et pas sans mal avec le froid polaire (en février c'est normal)
Mes parents sont en train de préparer le repas alors que moi je me douche en réfléchissant à mon avenir
J'ai déjà commencé à préparer mon dossier pour entrer dans une école d'art graphique mais je ne sais absolument pas ou je vais aller ! En attendant j'ai hâte d'y aller car la vie en ce moment est d'une monotonie et d'une répétition qu'un mort ne supporterait pas! Heureusement que j'ai ma famille pour me soutenir sinon je déprimerais :
Ma mère 
Nom : Nadia Mackartner
Age : 41 ans
Choses adorés : le maquillage, la simplicité, les animaux, la bonne nourriture
Choses détestés : le mascara qui coule, les disputes, son boulot 
 Profession : assistante médicale
Mon père 
Nom : Nicola Davidson
Age : 43 ans
Choses adorés : la gastronomie, les films de jean Gabin  
Choses détestés : les blettes, les embouteillages, le rangement(il cache, bourre dans un placarde mais ne range pas) 
 Profession : agente de direction  
Mon chat
Nom : cachou
Age : 3 ans 
Choses adorés : sa souris en vrais poils, sa pâtée immonde, mon lit
Choses détestés : quand il n'a rien dans sa gamelle, mon père 
 Profession : ma boule anti-stress
19h40
Un « à table » résonna dans tout l'appartement, si les gens n'étaient pas tout à fait sûrs après tout le boucan que mes parents avaient fait pour préparer le repart qu'on allait manger ils l'étaient sans détours !
20h30
Apres ce délicieux festin ; non pour une fois je ne rigole pas c'était bon même mon chat à aimer alors qu'il est plus difficile que moi, c'est pour dire ! Je partis me coucher.
Jeudi 28 février
6h53
Biiiipbiiiipbiiiipbii .... ??? (j'ai descendu mon réveil !)
Mais non je l'ai juste balancé par terre rien de grave il s'en remettra (comme toutes les autres fois !)
9h57 dans la cour
Les 2 premiers cours se sont bien passés, faut dire que c'était de l'espagnol et de la géo (matières dans lesquelles je ne suis pas mauvaise) mais le pire est à venir physique puis maths, l'horreur ! et deux heures de maths en plus !!!
Mais maintenant je passe aux présentations de mes amies (ou du moins des filles que je peux supporter)
Cécile :
Rousse, mince, aux yeux roux, taches de rousseur sur son petit nez en forme de fraise Tagada ! Sympa, aimerait devenir coureuse olympique et faire un bac « s » (comment fait-elle pour supporter les maths ??)  
Ingrid Cholet  :
Une fille simple un peu fofolle, toujours prête à vous aider, adorable, un peu plus petite que moi, deux demi noisettes en guise de poitrine, brune cheveux mi- long yeux noirs et un petit bracelet africain au poignet droit. 
Je me dirigeai vers elles et les salua, elles firent de même
Moi :
-Vous savez ce qui m'ai arrivé pour changer ?
Elles en ch½ur :
-Non ????
Moi :
-Rien !
Cécile :
-Mais toi il ne t'arrive jamais rien, prends des risques, zut
Moi rêveuse :
-mouais, faudrait...
Ingrid coupant ma réflexion :
-waaaaa, regardez, regardez dit-elle en chuchotent à moitié. Vous le trouvez comment le gars la bas, a cote de Magalie ?
Moi complètement hors sujet :
-de quoi ? Qui ? Magalie ?
Au moment où je compris de quoi et de qui elles parlaient, les filles étaient déjà là-bas à marcher bras dessus, bras dessous avec ledit garçon.
11h10  à la cantine
Cécile et  Ingrid jouaient avec leurs vers, je compris, je me levai et allai chercher l'eau en revenant je vis une énergumène (louise Mourin) embêtant MES amies et assise à ma place (je suis folle d'autant plus que j'ai peur de cette fille !!!)Mais ...
-t'es assise a MA place
Elle (louis) :                                                    
-Et alors la cantine est à tout le monde, et tu te crois plus intelligente avec tes boutons plein la gueule et tes fringues, tu les as trouvées dans une poubelle ?  dit-elle en se plantant devant moi.
 Panique à bord je n'ai jamais rien répliqué à personne au secours !
Elle :
-et je fais ce que je veux ma p'tite ok ?
Elle m'énerve ! Je ne compris pas ce qui m'arrivais mais le broc toujours dans mes mains se sentit poussé par une force inconnue (celle de mes bras) et l'eau gicla sur son t-shirt tout neuf, les filles restèrent bouche bée et moi aussi mais au moment de me rassoir toute la cantine se rebiffa contre moi et une fille grande brune cheveux crépus garçon-manquer  me fit relever en me prenant par le décoller de ma chemise et dit :
-tu vas t'excuser, on ne mouille pas louise ou je te casse la tête !
Elle a même pas le courage de venir l'autre (Louise) alors la peur au ventre je souris et dit :
-Je ne vois pas pourquoi je m'excuserais vu tout ce qu'elle m'a fait avant alors vas-y si tu veux qu'on se batte je suis prête !
Mais je raconte quoi là je deviens vraiment folle j'ai aucune envies de me battre, mais j'en ai assez ! Sans grande confiance je m'avançai vers le bourrin et priai pour qu'un surveillant daigne  pointer le bout de son nez, et ce fut à mon grand soulagement je finis de manger en harmonie. Ou presque je tournai la tête vers louise et remarquai qu'elle ne serait jamais perdante : elle se faisait éponger le t-shirt par le garçon que les filles avaient abordé ce matin le sourire aux lèvres. Ah je ne peux pas la sentir cette fille !
15h16 cours de maths
Aaaaaa (je baille) regardant l'horloge et dessinant ; le professeur est d'un ennui, que voulez-vous comprendre quand on vous rabâche à longueur de journée que « vous pouvez résoudre tout un tas de calculs sans rien comprendre » tu parles il faut comprendre  un minimum. Alors je dessine sur mon cahier, une vraie ½uvre d'art !
15h38
 Les yeux rivés sur l'horloge j'attendais patiemment que ça sonne
Vendredi 10 mars fin des cours, dehors   
  Moi, en franchissant les grilles du collège
-C'EST LES VACANCES !!!!
Les filles en même temps
-OUAIIIIIIIIS
19 h10
Avachie sur mon lit mon pc sur les jambes à regarder ma future école (lycée) cette semaine j'ai entendu parler d'une école qui depuis ne me quitte plus ! Un lycée à Sèvres qui prépare à mon futur bac le STDAA.
 
Dimanche 11fevrier
15h30 dans le train
Regardant par la fenêtre, rêvassant au prince charment : beau, sympa (comme tout le monde) romantique, charmant, mystérieux, sûr de lui, protecteur, drôle, poétique, simple, doux et un peu comme De pardieu dans « Bimboland » et beau comme Boy George dans les années 90.
15h47
Je devrais essayer de dessiner des décors en plus des personnages.
16h 12
 Ça m'énerve les jours au collège sont toujours pareil, tout est prévisible, rien ne bouge, peut être que je devrais provoque la nouveauté ?
  16h29 arrivée à Béton Basoche près de Coulommiers
Un petit patelin perdu au milieu de nulle part, mais bourré de charme, poétique et intriguant.
16h14 à la gare
Au milieu de plein de personnes un jeune homme attira mon attention il est brin les cheveux mi long qui dansent autour de son visage, les yeux marron intense, un petit anneau a l'oreille droite et 3 bagues a la main gauche, 2 a la droite, toutes différentes, beau, délicat, simple, à première vue et on pouvait deviner une grande confiance en soi et une attirance pour les livre sur la musique (il en tenait un dans les bras). A ce moment je me voyais tellement bien dans ses bras  une petite voix me tira de ma revêtis
-depuis quand tu fantasmes sur un malle plus vieux que toi ?
Cette petite voix je la reconnaîtrais entre mille ; celle de ma tante avec son air enfantin mais sûr d'elle. Grâce à la lumière de dehors je vis qu'elle était emmitouflée dans une grosse doudoune qui ne laissait voir qu'une paire de mains ganter, une petite tête elle aussi emmitoufler dans une écharpe, un bonnet et un bas de jambes affubler d'un jeans pattes d'éléphant usé et des baskets.
16h47 chez Tina (ma tante) 
Finalement le patelin n'est pas si petit.
161h59
Je m'installai dans le bureau-chambre. Elle (la chambre) est rectangulaire si on la prend comme un plan façon paysage on a : la porte en haut à gauche, le lit dans le coin droit sur la longueur du haut, une baie vitrée sur la longueur du bas à droite et dans cette longueur le bureau en face de la porte et collée à la tête de lit sur la longueur de droit on a une commode. Comme ça :
 
 
En arrivant j'avais remarqué une charmante maison et deux tours derrière qui l'encadrai un peu comme s'il y avait un château derrière la maison mais on distinguait un jardin qui les séparait. Je me demandais si je pouvais la dessiner, j'aime son style mystérieux, poétique et en même temps attirant.
17h00 dans la cuisine
Soudain l'image du jeune homme me revint comme un pressentiment, quelque chose qui devrait arriver de fantastique, quelque chose qui changerait ma vie. Je m'assis sur la chaise de la cuisine et pris un gros bouton qui trainait sur la table parmi plein d'autres cochonneries et le lançai puis le rattrapai comme quand on joue à  « pile ou face ? ».Mais au moment où le bouton fut en haut il ne retomba pas : ma tante l'avait récupéré au vol.
-on mange, tu bouges.
Malgré ses 37 ans ma tante parle comme si elle en avait 15. Et qu'appelle-t-elle MANGER ? De la purée mousseline et des cuisses de poulet trouvés chez le seul kebab du coin ? Oui sans doute !
23h13 dans mon lit
Ce soir je m'endormais dans une région peu connue, un patelin bien mimi encore moins connu, dans un H LM et dans un duplex en bazar sous bien douillet et dans une couette épaisse. Elle (ma tante) avait même pensé à me mettre le gros ours en peluche que j'avais eu quand j'étais petite.
1h13
Arrive pas à dormir alors je suis allée sur le rebord de la fenêtre de salon, emmitouflée dans une grosse robe de chambre rose. Je repensai à ce jeune homme, il ne quittait plus ma tête, beau, charmant, délicat et sensuel pourquoi occupait-il ma tête à ce point je ne le reverrais sans doute jamais ! Puis en regardant vers la droite je vis la maison allumée, pleine de verdure
Lundi 12 février
10h15
Devant la maison pour la dessiner, elle est fermée alors que hier soir elle était allumée ils devaient faire la fête sûrement. Une très jolie maison : au 1er plan une cour pleine de fleurs genre jardin anglais puis au 2eme  plan la maison blanche dont la peinture s'écaillait, pleine de charme : un peu à droite la porte ; plus  haut un avancement d'où se dégage une grande fenêtre rectangulaire qui faisait office de véranda  dont s'évaporait une abondante végétation peu caché par de petits rideaux en crochet blanc, plus à droite une autre fenêtre et en levant les yeux on pouvait apercevoir les combles et une ouverture ronde. En se reculant deux tours encadrant la maison et en regardant bien on pouvait distinguer un château derrière et entre la maison et le château un jardin(les séparai). En écoutent survivor « eye of the tiger” subitement ce jeune homme me revint en mémoire et une boule au ventre me fit trembler et dessiner la charpente de travers. Pourquoi à chaque fois que je pence à lui je fais référence à la maison, ont-ils un lien ?
11h30
Sur mon lit couchée regardant par le velux les nuages passer s'il y a bien une chose qui ne changera pas pendant longtemps c'est bien les nuages le ciel et ses coucher de soleil  d'ailleurs en pensant au coucher de soleil  je me souviens d'une image de la Grèce : deux amoureux s'embrassent à contre-jour d'un magnifique coucher de soleil, la lune a l'opposer et les montagnes plonger d'un lumière violette. Sur ce je pris une feuille et me mis à dessiner.
15h30
Je viens de ranger ma chambre et impossible de remettre la main sur ce foutu dessin, c'est alors que une lettre entourée de ruban rose pauser sur l'étagère parmi les livres  attire mon attention. Est-ce une lettre d'amour, une lettre pour raconter ses vacances ou tout simplement des histoires ou...je saisissais la lettre au papier jauni la retournai vis la provenance et se fus elle qui me saisit elle venait du  château, 13 rue de la roserais.
L'enveloppe était décacheter on l'avait dont lu, ma curiosité me poussa même à l'ouvrir et à en sortir le papier lui aussi jauni par le temps. Tout en haut de la lettre a la place habituelle de la date à gauche il y avait inscrit en une petite écriture italique comme le reste de la lette « à ne lire qu'en 1985 » une boulle gonfla dans mon estomac je sais bien que je ne devrai pas ! Mais intriguée par tout ça je dépliai la lettre et lu : « mes petites chères Tina et Nadia je vous envoi cette lettre de Coulommiers pour vous expliquer votre arbre généalogique. Vous avez maintenant 25 et 28 ans vous comprendrez donc ma manière cavalière de vous mettre au courent. Je ne suis sans doute plus de ce monde aujourd'hui malgré ça vous avez un demis frère : ma fille, donc votre mère avait un amant, M. Melbourne à l'époque elle n'avait que 18 ans et a 19 ans elle tombe enceinte des que M .M m'apprend il la quitte et elle décide d'accoucher sous X apprêt de nombres recherche je retrouvai Henri qui vit désormais cher moi. Je lui ai donc légué le château de la rue de la roserais au nombre de 13.
Pour le reste je vous souhaite un bel avenir aussi heureux qu'il puisse l'être et une belle réussite. Affectueusement jaques Louis votre grand père »
Et la lettre se termine comme ça, bon si je comprends bien j'ai un oncle du premier amour de ma grand-mère et la demeure dessiner ce matin appartenait à mon arrière-grand-père puis à mon oncle. Pourquoi personne ne mentionne jamais mon oncle y a-t-il un secret non-dit dans cette lettre ? Et pourquoi la maison est fermer le jour, allumer la nuit je comprends mieux l'installation de ma tante ici mais nous avons l'aire d'une famille si souder alors que nous ne sommes que mensonges et secrets. Mais ce qui m'échappe c'est que ce soit leur grand-père qui est la lourde tâche d'annoncer à ses petites filles qu'elles ont un demis frère, c'est vrais ma grand-mère je l'ai jamais vraiment aimé et je la trouve pas toujours franche un peu comme si elle avait peur de perdre sa place dans le c½ur des gens  et donc voyant sa fille tout cacher mon arrière-grand-père à penser qu'il devait les mettre au courent. Et mn oncle est-il en couple a-t-il des enfants et surtout habite-t-il toujours le château ? A-t-il retrouvé sa famille, nous a-t-il retrouvés ? A-t-il peur ?
16h10
Sur mon vélo je traversais la ville à moitié morte pour en savoir plus sur ce château mentionné dans la lettre. Les seules boutique qui longeaient la rue étaient fermées. Les roues de mon vélo glissaient sur les pavés mal seller dans le sol, brillent et glissent à cause de la pluie, soudain je percutai une pierre qui me fis revenir à la relatée : j'ai 15ans, la lettre a dû être écrit avent la date indique, et temps donner que cette année mon arrière-grand-père était déjà mort. Le temps est passé et le château a dû être revendu détruit reconstruit revendu etc.je ne suis même pas sûr qu'il serve toujours  d'habitation. J'arrivais devant cette maison obsédante, l'air était froid et seule dans la cour devant resteraient de arbres à moitié morte alors que se patin ils étaient tout fleurit comme le sol qui maintenant est transformer en une pelouse peler, il n'est pas tard pour tend j'ai l'impression de rêvée d'ailleurs je pense que ce n'ai pas qu'une impression.
J'entrepris donc de faire le toure de la maison vers la droite. Une petite barrière en métal rouiller entoure la maison et son jardin puis dans son prolongement un mur de pierre  haute de deux mètre cache un immense jardin vu sa longueur et sans doute magnifique de par ce qui dépasse des murs très petit compare aux arbres plus particulièrement des chaines, des pins en tout genre, de noisetiers avec une glycine enchevêtré dedans.   16h10
Sur mon vélo je traversais la ville à moitié morte pour en savoir plus sur ce château mentionné dans la lettre. Les seules boutiques qui longeaient la rue étaient fermées. Les roues de mon vélo glissaient sur les pavés mal seller dans le sol, brillent et glissent à cause de la pluie, soudain je percutai une pierre qui me fis revenir à la relatée : j'ai 15ans, la lettre a dû être écrit avent la date indique, et temps donner que cette année mon arrière-grand-père était déjà mort. Le temps est passé et le château a dû être revendu détruit reconstruit revendu etc.je ne suis même pas sûr qu'il serve toujours  d'habitation. J'arrivais devant cette maison obsédante, l'air était froid et seule dans la cour devant resteraient de arbres à moitié morte alors que se patin ils étaient tout fleurit comme le sol qui maintenant est transformer en une pelouse peler, il n'est pas tard pour tend j'ai l'impression de rêvée d'ailleurs je pense que ce n'ai pas qu'une impression.
J'entrepris donc de faire le toure de la maison vers la droite le long de la falaise. Une petite barrière en métal rouiller entoure la maison et son jardin puis dans son alors prolongement un mur de pierre  haute de deux mètre cache un immense jardin vu sans doute magnifique de par ce qui dépasse des murs très petit compare aux arbres plus particulièrement des chaines, des pins en tout genre, de noisetiers avec une glycine enchevêtré dedans.et ... le château juste après.la route était déserte pas un chat ! Je dus m'arrêtée sois je sortais la falaise devant moi, sois je faisais demis tours. Sois ... je m'enfonçais dans un petit chemin embusquer sur ma gauche tout pleins de ronces et d'arbres en tous genre enfaite j'allais longée la falaise. Bon je fais quoi ? Je choisi quoi et bien deviner ! Le chemin embusqué ! Je ne vais pas m'arrêter en vue d'atteindre mon but ! En empruntant le petit chemin la pluie s'arrêta d'un coup. Le chemin me laissais à peine la place de passée et il était semer de pierres, des ronces et des feuilles mortes qui glissent. Les branches d'arbres arrachaient mes vêtements comme s'ils voulaient me prévenir : « n'y vas pas ! C'est dangereux ! »Mais rien à faire je ne les écoutais pas  J'avais l'impression d'être dans un conte de fée : la princesse traversant un chemin plein d'embuches puis elle débouche sur un magnifique château ensoleiller avec des fleurs en pagailles.          
 
 
 
 
 

Bienvenue 01/05/2013

Yoshi!!!c'est mimi et shishi!!!
Amis du jour, Bonjour!
Amis du soir, Bonsoir!
Amis Rageux, Adieu (sauf toi shishi,toi t'est obliger de rester;P)
On vous souhaite bienvenue sur notre blog:
-Histoire (Par shishi)
-One-shot(par mimi)
-Images (par shishi et mimi)
-Citations (par shishi et mimi)
-Infos chanteuses et musiques coréennes(Par mimi)
Interdit:
-Le plagiat
-Les rageux
-Les commentaires non interressant our la cotinuation de shishi
-les non-innitier a la connerie( tres important U.u)
-et aux draggeurs a deux-balles
Sinon on vous souhaite un super moment sur notre blog!!!
                                                           Signer Shishi et Mimi

Sommaire 02/05/2013


 
Sommaire:


1- Bienvenue 


2- Citation


3- Cachou (le chat de shishi)


-Histoire:
Résumé------chap1------chap2------


4- Newletters


5- One-shot

 
6- Pose ta question
 

7- BD-Kano
  

8- Sondage pour le prochan One-Shot


9-tagué!!!!


10-musique...


11-encore des chansons^^


12-Gadget pixule


13-apprendre a dessiner des yeux ^^

citation 27/04/2013

 


la clef de l'amitié est asse solide pour ouvrir des portes verrouiller par la honte

cachou 27/04/2013

 

Newletter!!! 01/05/2013

Premier One-Shot Naruto^^ 02/05/2013


Un amour d'aveugle:
 
Personnages: Sakura, Sasuke, Itachi, Sasori
 
Sakura âgée de 21 ans,passionner de dessins et d'art à depuis le plus jeune âge à toujours voulu devenir Mangaka mais un handicape est survenu a l age de 19 ans....Et son rêve ne sera jamais réaliser.

Sakura assise sur une chaise à côté de la fenêtre de son salon regardais si l on peut dire au loin.
Quand une voix se fit entendre puis un bruit de sonnette.
Sakura se leva alla ouvrir et remarqua avec stupeur que Sasuke, Itachi et Sasori était la devant le seuil de sa porte.
Elle les fient entrer Sasuke lui offrit un bouquet de fleurs qu'ils comme a son habitude le mis dans le vase vide poser sur son buffet qu il remplit d'eau et posa sur la table basse.
Sasori et Itachi: Salut Saku!!!!Sa va????
Sakura: Oui et vous les garcons???
Sasori et Itachi: Impecable^^
Les garçons se jetterent sur le canapé et se regardais un film alors que Sasuke et Sakura parlais dans la chambre de la rose.
Sasuke est médecin dans l'hôpital le plus réputer de Konoha mais aussi le frère jumeau de Sakura.
Itachi et Sasori sont en couple et son deux amis des jumeaux depuis la maternelles.Ils travaillent en tant que Barman et serveur dans le restaurant familiale de Sasori.

Sasuke: Sakura?
Sakura: Oui sasuke???
Sasuke: Comment va tes yeux???
Sakura: Bien,je n'est plus de douleur mais je ne vois toujours plus...
Sasuke: Je te promet que je cherche un remède pour tes yeux et je te fais le serment que je vais le trouver...
Sakura: Ne t inquiete pas se n est pas si grave que sa^^Tu veux regarder un film???
Sasuke: Si tu veux...

Ils se mirent GI Joe, Sakura se mit sur les jambes de Sasuke car sa ne servirait a rien de regarder la télé car de toute façon elle ne voyait rien.
Sasuke pendant qu elle écoutait le film s approcha du visage de la rose et au dernier moment se recula...
Sakura aillant perdu un sens avais décuplé  le reste de ses sens et elle sentis le visage de Sasuke s approcher dangereusement de sa bouche et reculer juste après,elle se remis normalement sur le lit et se mit face a son frère.

Sakura (un peu gêner de demander a son frère): Je peux toucher ton visage???
Sasuke: Bien sur Sakura,je ferais tout pour toi....

Sakura commença par toucher les cheveux du ténébreux toujours aussi doux, descendit sur le front fis le contour des yeux passa par les contour du nez et s attarda sur les lèvres du beau bruns...
elle descendis jusqu'au épaules.

Sakura: Tu fais toujours de la musculation a se que je vois^^
Sasuke: C'est pour toi que je...

Sasuke n a pas eu le temps de finir sa phrase que Sakura s empara des lèvres de son frère,surpris de voir que se qu il voulait faire il y avait tous juste 5 min elle l entrepris d un pas détermine.
Il la pris dans ses bras et renforça un peu plus le baiser...Juste au moment ou Itachi et Sasori entrait dans la chambre.La rose gêner se recula de son frère, déstabiliser Sasuke se leva pris dans ses bras sa s½ur et annonça au couple que Sasuke aimait sa s½ur et se tourna vers elle:

Sasuke: Saku,je t'aime!!

La rose heureuse l embrassa langoureusement....
2 semaines plus tard Sasuke emménagea chez Sakura et Sasori et Itachi se maria^^
Sasuke annonça 1 mois plus tard qu il avait trouver un remède mais que si l opération ratait elle mourrais et Sakura annonça a Sasuke le même jour qu elle était enceinte.
Sakura accepta que Sasuke lui fassent l opération..........l'opération réussira et Sakura accouchera 6 mois plus tard d un petit garçon qu ils appelleront Naruto^^
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Voila c'était mon premier one-shot Naruto j'espère qu il vous auras plus et que moi aimerais et mettrais des commentaires constructifs dessus!!!!Pour savoir se que je dois changer et se que je dois améliorer pour qu'il soit meilleur!!!C'était mimi qui vous souhaite de super vacances!!!!^^

Pose ta question^^ 03/05/2013

BD-Kano 19/05/2013

Blog de BD-Kano
Blog de BD-Kano
bd-kano.skyrock.com

J aimerais faire de la pub pour un blog de dessins que j adore donc je ne me gêne pas et je les fais maintenant!!!! 
J'espère que tu réussira a te faire plein de fan et que tu arrivera a faire des BD que tous le monde lira!!!^^
 BD-Kano bonne chanceeeeee!!!!^^
Je suis de tout coeur avec toi!!!!!!^^


C'était mimi qui vous aime très très fort!!!^^